Algorithmes : le code a changé

Ils nous proposent des playlists sur les plateformes de musique en streaming, de trouver l'âme sœur sur les applis de rencontres, de passer par telle route pour atteindre plus rapidement notre destination... Depuis quinze ans, les algorithmes se sont installés dans nos vies. Et ce qu'on le veuille ou non. Car de plus en plus de services publics s'en servent aussi à grande échelle, plongeant parfois les usagers dans le désarroi face à cette nouvelle main invisible.

Une enquête d'Alexia Eychenne et du dessinateur Thibaut Soulcié parue en décembre 2022 dans La Revue dessinée.


Enquête sur les célibataires au travail

Rester tard au bureau, récupérer les dossiers urgents, arranger le collègue dont l’enfant est malade en échangeant un jour de congé, être systématiquement privé de vacances à Noël… Dans certaines entreprises, les célibataires, qu’on suppose toujours disponibles, sont corvéables à merci. Certains s’en plaignent, d’autres y voient l’opportunité de faire carrière. Enquête.

Dévergondé, ou au contraire timide à l’extrême ? Ringarde, voire inadaptée ? À moins qu’il ne s’agisse de carriérisme ou d’égoïsme… Au travail, passé un certain âge, les célibataires nourrissent les discussions de couloir. Car, s’il n’est pas surprenant de voir débouler dans l’open space un ou une vingtenaire à peine diplômé et encore célibataire, au-delà de la quarantaine – pour les femmes notamment – ce statut devient source de convoitise, de rumeurs ou de rejet. De leur côté, certains célibataires subissent ce statut et ses conséquences dans l’entreprise, d’autres le tournent à leur avantage.

Une enquête à lire sur Philonomist


SI-SIAO : un logiciel qui fait « bugger » les travailleurs sociaux

Issu de la fusion du logiciel du 115 et de celui des hébergements d’insertion, le logiciel SI-SIAO a été mis en ligne à l’automne 2020. Une période marquée par des dysfonctionnements qui ont mis à mal le travail des professionnels.

Une enquête publiée sur Actualités Sociales Hebdomadaires.


Aux Pays-Bas, un algorithme discriminatoire a ruiné des milliers de familles

Aidée d’un algorithme, l’administration fiscale néerlandaise a plongé dans la détresse des dizaines de milliers de familles, à commencer par des mères d’origine étrangère, en leur réclamant indûment des sommes faramineuses. L’État s’avère désormais incapable de réparer.

Un reportage d'Alexia Eychenne aux Pays-Bas publié sur Mediapart en novembre 2022.

Photos : Steven Wassenaar


L'inspecteur qui faisait trop bien son travail

En plein premier confinement, en avril 2020, cet agent du ministère du Travail avait assigné en justice un employeur pour qu'il fournisse des masques à ses salariés, des aides à domicile, alors très exposées. Sa hiérarchie l'avait mis à pied, puis muté disciplinairement, avant d'alléger la sanction. Anthony Smith a finalement été blanchi par le tribunal administratif.

Un article d'Alexia Eychenne paru le 24 septembre 2022 dans M, le magazine du Monde.


Bizutages : la fac de médecine de Lille compte ses morts

Un étudiant de 18 ans retrouvé noyé dans un étang en 2015. Un autre renversé par un camion sur l'A27 en 2021... À la faculté de médecine lilloise, l'inventaire des drames causés par l'abus d'alcool au cours des soirées "d'intégration" est glaçant. Le bizutage, même s'il ne dit plus son nom, est encore ancré dans les habitudes des étudiants. L’université semble dépassée et le tabou lié à ces rites de passage, plus fort que jamais.

Une enquête d'Alexia Eychenne publiée par Médiacités en septembre 2022.

Photo : Unsplash / Mulyadi


A l'Esat, des travailleurs s'attaquent aux risques

Puellemontier (Haute-Marne). Depuis 2015, les travailleurs de l'établissement et service d'aide par le travail (Esat) de l'association Adasms sont formés à la prévention des risques liés à l'activité physique. Une démarche axée sur la santé qui contribue également à renforcer leur pouvoir d'agir.

Reportage réalisé par Jean-Marc Engelhard pour le numéro de septembre 2022 de Direction(s).


Changer de nom est désormais plus simple

Depuis le 1er juillet, il est bien plus facile de modifier son nom de famille. Une véritable avancée pour ceux qui souffraient de porter un patronyme douloureux ou et les mères séparées qui souhaitaient que leur enfant porte leur nom. Clémence Levasseur s'est intéressée à ce sujet pour le magazine Maxi. Un article publié le lundi 5 septembre, à lire ici.

Crédit photo CC: smpratt90 Pixabay


Reprendre des études à l'âge adulte : les meilleures pistes

Grâce aux politiques volontaristes en matière de formation continue et au boom des technologies numériques, se former tout au long de la vie est aujourd'hui, matériellement, accessible à tous. Pour le plaisir ou pour évoluer dans son activité professionnelle, en autonomie ou accompagné, sur internet ou en présentiel, de nombreuses solutions sont disponibles. Un dossier de Marion Esquerré pour Merci pour l'info (ex Dossier familial) de la rentrée, paru le 25 août.