Clémence, 17 ans : « J’ai fait un coma éthylique »

Quand elle avait quinze ans, Clémence a frôlé la mort après un coma éthylique. Bouleversée par le suicide d’une amie et rejetée par un groupe d’amis toxique, elle avait bu dans l’espoir de prendre de la distance avec une réalité oppressante. Deux ans après cet incident, elle a fait des choix qui lui ont permis d’aller beaucoup mieux.

Un témoignage recueilli par Christine Lamiable et paru dans Phosphore en juillet 2019.

photo DR : Yann Cœuru