Les français fous de jardinage

De plus en plus de français cultivent un lopin de terre, sur le rebord de leur fenêtre, sur leur terrasse ou dans leur jardin. Mais pourquoi aimons-nous tant semer, biner et être en contact avec la nature ?

Un article de Clémence Levasseur paru dans Maxi le 21 septembre à lire ici.


Profs à la retraite, toujours mobilisés pour transmettre

Passionnés par leur ancien métier, ils le poursuivent même après avoir quitté l’Education Nationale. Libérés des contraintes, ils enseignent, éclairent, font progresser des élèves au profil atypique, des enfants ou jeunes adultes qui ont particulièrement besoin d’aide. Et qui leur apportent beaucoup en retour.

 

Un article de Clémence Levasseur, paru dans Pleine Vie, le 10 septembre, à lire ici.


Je suis partie au bout du monde en solo

Voyager seule ? Malgré les craintes de ses proches, Anne Dupin, 57 ans, a tenté l’aventure. Et elle y a pris goût ! Elle repartira bientôt, munie de ses carnets de croquis et de sa soif de découverte des autres.

Une interview menée par Christine Lamiable pour le numéro d'août de Notre Temps.

Photo : Christine Lamiable


Gare au silure !

Il est immense, un peu effrayant et de plus en plus présent dans les rivières françaises. Le silure, un poisson d’eau douce originaire d’Asie, pouvant atteindre les 2,5 mètres, a été implanté en France dans les années 60. Une intégration qui, depuis, ne cesse d’interroger les chercheurs.euses et les pêcheurs.euses.

Espèce opportuniste, capable de manger des saumons comme des pigeons, le silure inquiète par son adaptation aux milieux. Va-t-il nuire aux autres espèces ? Les scientifiques se posent encore la question. En attendant, les pêcheurs.euses professionnel.le.s, qui souhaitent valoriser son utilisation en cuisine ou en cosmétique, s’opposent aux pêcheurs.euses loisirs, qui frissonnent à l’idée d’attraper le plus gros silure possible.

Une enquête publiée dans Paris Match en juillet 2020.


A quoi ressemblera la médecine dans 20 ans?

En 2040, comment serons-nous soignés ? A quoi ressembleront l’hôpital et le travail des médecins ? Les réponses de Joris Galland, médecin interniste à l’Hôpital de Lariboisière (Paris). Passionné par les nouvelles technologies, il participe activement à leur développement au sein de la formation des étudiants en médecine.

Une interview parue dans Le Parisien Week-end le 21 août 2020, à lire ici.

Crédit photo CC: 12019 / 10259 photos Pixabay


La météo, une passion dans l'air du temps

Dois-je prévoir un anorak ? Pourrons-nous nous baigner pendant les vacances ? Le temps qu’il fait (pré) occupe tout le monde, au point de faire naître chez certains de vraies vocations. Pour Le Parisien Week-end, Clémence Levasseur s'est intéressée aux français accros à la météo. Une enquête parue le 31 juillet 2020 à lire ici.

Crédit photo CC: Free-Photos 


Le forum l’Originale face à ses vieux démons

C’est un forum intimement lié à l’univers de YouTube et qui a disparu en 2018. L’Originale a été fondée par Thomas Hercouët, créateur de l’émission de pop culture les Nuits originales, en 2014. Il rassemblait des centaines de féru.e.s de l’émission, qui échangeaient sur des sujets de société allant de l’antiracisme au féminisme ou à la dépression.
Des liens se nouant, certain.e.s membres ont commencé à se voir et organiser des rencontres et des soirées. Jusqu’aux abus. Accusations de harcèlement sexuel, d’agressions sexuelles, de viols… la parole s’est libérée cet été 2020 sur des faits remontant à cette période. Sous couvert d’une bienveillance loué sur le forum, des membres auraient, selon les voix qui ont témoigné, abusé sexuellement de nombreuses personnes.

Des accusations qui mettent en cause les milieux progressistes qui cacheraient de nombreux prédateurs abusant de la rhétorique et des discours féministes.

Un article publié dans Télérama en juillet 2020.


Médecins du monde fête ses 40 ans

 

Tenant dans son bec un rameau d’olivier, symbole de la paix, une colombe sur un fond bleu forme une croix blanche, représentant la médecine et les soins. Voilà le logo de l’association Médecins du Monde. Et il résume parfaitement son action : soigner les populations les plus vulnérables, témoigner des atrocités lors des conflits armés et se battre obtenir une meilleure santé pour tous. Alors qu’elle fête l'ONG fête ses 40 ans en 2020, Clémence Levasseur revient sur son histoire, son action et ses défis à venir.

Un article paru dans Maxi sorti le 27 juillet 2020, à lire ici.


A quoi ressemblera le sexe dans 20 ans?

Tout au long de l'été, Le Parisien Week-end s'intéresse au monde dans 20 ans et interroge des personnalités "expertes" de certains sujets: alimentation, médecine... Cette semaine, Clémence Levasseur a interviewé la réalisatrice et autrice Ovidie pour connaitre sa vision de la sexualité en 2040.

Un article paru le 17 juillet, à lire ici.

Crédit photo: CC stokpic