Bizutages : la fac de médecine de Lille compte ses morts

Un étudiant de 18 ans retrouvé noyé dans un étang en 2015. Un autre renversé par un camion sur l'A27 en 2021... À la faculté de médecine lilloise, l'inventaire des drames causés par l'abus d'alcool au cours des soirées "d'intégration" est glaçant. Le bizutage, même s'il ne dit plus son nom, est encore ancré dans les habitudes des étudiants. L’université semble dépassée et le tabou lié à ces rites de passage, plus fort que jamais.

Une enquête d'Alexia Eychenne publiée par Médiacités en septembre 2022.

Photo : Unsplash / Mulyadi


Reprendre des études à l'âge adulte : les meilleures pistes

Grâce aux politiques volontaristes en matière de formation continue et au boom des technologies numériques, se former tout au long de la vie est aujourd'hui, matériellement, accessible à tous. Pour le plaisir ou pour évoluer dans son activité professionnelle, en autonomie ou accompagné, sur internet ou en présentiel, de nombreuses solutions sont disponibles. Un dossier de Marion Esquerré pour Merci pour l'info (ex Dossier familial) de la rentrée, paru le 25 août.


Le cahier de vacances, toujours à la page

Depuis sa création dans la Creuse en 1933 par Roger Magnard, un papetier visionnaire, il fait plancher les écoliers français pendant l'été. Un incroyable succès pour les maisons d'édition, qui en vendent près de 5 millions d'exemplaires chaque année.
Clémence Levasseur est revenue sur l'incroyable histoire du cahier de vacances, un article à lire dans la rubrique Saga dans Parisien Week-end du 8 juillet 2022. A lire ici.

crédit photo : CC ActuaLitté


Aidons les enfants à mieux gérer les écrans

Un an après le lancement du 30 18, certains réclament des mesures plus radicales contre les cyberviolences. Également dans le viseur: la surexposition des enfants aux écrans, qui nuit à leur bon développement. Clémence Levasseur s'est intéressé au sujet pour le magazine Maxi, un article publié le 18 avril dernier, à lire ici.

Crédit photo CC: Pixabay


À Paris, alertes en série sur des animateurs maltraitants dans les écoles

Cris, violences, carence de personnel… Les témoignages s’accumulent sur le manque de professionnalisation des animateurs, préoccupant pour la sécurité des enfants. Dans la capitale, le taux d’encadrement sur le temps périscolaire a atteint des pics inquiétants cet hiver : jusqu’à 25 enfants pour un adulte en maternelle.

Au départ, son fils a confié à Brigitte* n’avoir plus envie de retourner au centre de loisirs. En petite section l’année dernière, il raconte avoir été frappé par un animateur de son école, nichée au pied de tours dans le XIIIarrondissement de Paris. Après une plainte pour « violence volontaire sur mineur », d’après nos informations, la Brigade de protection des mineurs de Paris est saisie.

Brigitte découvre vite que son enfant n’est pas le seul à subir la maltraitance du jeune homme, chef des animateurs de l’école, qui se voit reprocher, à l’issue d’une enquête diligentée par les services de la ville (dont dépendent les 15 000 animateurs périscolaires), des « gestes brutaux dans la prise en charge des enfants », des « propos désobligeants et malveillants » à l’égard d’élèves comme d’adultes, ou encore des « cris », « coups de pied dans les chaises » et autres « comportements agressifs ».

Une enquête à lire sur Médiapart 


Bernard Lahire : Enfances de classe, de l'inégalité parmi les enfants

En décembre dernier, le sociologue Bernard Lahire était le grand invité de la médiathèque Coeur de ville de Vincennes. Durant cette rencontre, il est revenu sur son ouvrage collectif, Enfances de classe : de l'inégalité parmi les enfants

"Naissons-nous égaux ? Des plus matérielles aux plus culturelles, les inégalités sociales sont régulièrement mesurées et commentées, parfois dénoncées. Mais les discours, qu’ils soient savants ou politiques, restent souvent trop abstraits. Ce livre relève le défi de regarder à hauteur d’enfants les distances sociales afin de rendre visibles les contrastes saisissants dans leurs conditions concrètes d’existence."

"Durant cette rencontre, il est revenu avec la journaliste Audrey Chabal sur son parcours et son travail, et plus particulièrement sur son dernier livre collectif d’enquêtes sociologiques auprès d’enfants scolarisés de 5/6 ans : Enfances de classe (éditions du Seuil)."

Cette rencontre est à réécouter sur le site de la médiathèque de Vincennes.


Au lab de la cité des sciences de Paris, les bébés sont des explorateurs

Au sein de la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, un espace est pensé rien que pour les bébés âgés de 0 à 23 mois. Les parents les observent à leur hauteur.

Lire la suite


Cinq façons de financer sa reconversion

Qu'il s'agisse de redonner du sens à sa vie professionnelle ou de quitter une activité à l'avenir incertain, il existe de nombreux outils pour accompagner un changement de métier.

Du compte personnel de formation et ses abondements au projet de transition professionnelle, Marion Esquerré passe en revue les diverses aides financières à disposition des travailleurs,  dans le premier numéro de l'année de Dossier Familial.


Elles font vivre la lecture

 

Par passion et par conviction, certains cherchent à transmettre leur goût pour les livres. Alors que la lecture a été déclarée «  grande cause nationale » jusqu’à l’été 2022 et alors que 20 % des élèves maîtrisent mal les savoirs fondamentaux à la sortie de l'école primaire, Clémence Levasseur a rencontré trois femmes qui cherchent à donner le virus à tous, surtout ceux qui n’osent pas franchir les portes d’une librairie ou d’une bibliothèque...

Un article paru le 3 décembre dans Pleine Vie à lire ici.

Crédit photo : CC Pexels