Dysphorie de genre: quand une fille se sent garçon et inversement

Lors de l’enfance et de l’adolescence, certains enfants ressentent une discordance entre leur identité de genre et le sexe assigné à leur naissance. Pour éviter l’apparition d’un grave mal-être, il est primordial de les accompagner.

Clémence Levasseur a enquêté sur ce phénomène pour le magazine MILK, en kiosque depuis début mars 2021.

 

Crédit photo CC:  Pexels de Pixabay


Like Ton Job, une asso pour éviter l'orientations subie

Après avoir travaillé dans la communication, Carole, 54 ans, a crée « Like Ton Job »* (aime ton travail) une association qui fait découvrir aux collégiens la diversité des métiers et les motive à s’investir dans leur scolarité. Un changement de vie professionnelle qui l’épanouit pleinement.

Un article paru dans Maxi le lundi 8 mars 2021, à lire ici.


À 14 ans, au collège, comment ne pas subir son orientation ?

Claire Hédon, la défenseure des droits, recommande de tenir compte des souhaits des élèves. Mais en classe de 3e, pas toujours simple de se faire entendre… (article paru dans Ouest-France mercredi 3 février)

Lire la suite


Ils se mobilisent pour les personnes atteintes de Trisomie

Pour faire connaître la particularité de leurs proches atteints de cette anomalie génétique, et faciliter leur intégration, ils montrent leur “normalité” sur internet, dénoncent les injustices dont ils sont victimes et se battent pour une meilleure acceptation dans la société.

Un article de Clémence Levasseur paru dans Pleine Vie début novembre 2020 à lire ici.

Crédit Photo:  Café Joyeux


Manon, 22 ans : « Partir m'a permis de faire la paix avec mes parents »

Un été, la journaliste Christine a évoqué avec Manon, la fille d’un couple d’amis, ses difficultés à communiquer avec ses parents. Sur un bout de plage cancalaise, Manon lui a raconté comment il lui avait fallu mettre la Manche entre ses parents et elle pour que leurs relations se détendent.

Un témoignage publié dans Phosphore le 1er octobre 2020.

Photo : Dany Tolenga.


Quand les parents disent non...

A l'adolescence, c'est normal d'être dégoûté·e quand les parents refusent d'accorder une liberté supplémentaire. Mais si on se met deux secondes à leur place, on découvre les films catastrophe qu'ils se font parfois. Très utile à comprendre pour les rassurer... et mieux négocier !

Une enquête réalisée par Christine Lamiable pour Okapi et parue le 1er octobre 2020.

Photo : Vladimir Pustovit.


Arthur Presse et Joseph Reinhardt. Crédit photo : Gauthiervr_photo

Pour lutter contre la phobie administrative, deux étudiants écrivent un guide de "survie"

Arthur et Joseph, 23 ans, se sont lancés dans une aventure éditoriale pour lutter contre leur phobie administrative. Avec beaucoup d’humour.

Lire la suite


Grossophobie, les enfants victimes eux-aussi

Les enfants obèses sont trop souvent rejetés, victimes de discrimination ou de harcèlement. Si les pouvoirs publics doivent se mobiliser, les parents ont aussi un vrai rôle à jouer.

Clémence Levasseur s'est intéressée au sujet dans le dernier numéro du magazine MILK, un article illustré par les photos de Leon et de sa tribu en Californie, à lire ici.


Profs à la retraite, toujours mobilisés pour transmettre

Passionnés par leur ancien métier, ils le poursuivent même après avoir quitté l’Education Nationale. Libérés des contraintes, ils enseignent, éclairent, font progresser des élèves au profil atypique, des enfants ou jeunes adultes qui ont particulièrement besoin d’aide. Et qui leur apportent beaucoup en retour.

 

Un article de Clémence Levasseur, paru dans Pleine Vie, le 10 septembre, à lire ici.