Travail social : la boussole perdue

Une prévalence du «burn-out» plus importante que dans les autres secteurs, une dévalorisation des métiers, des formations qui attirent moins les jeunes… Que se passe-t-il dans le secteur social ? Face à des besoins et des contraintes en constante augmentation, les professionnels tentent bon an mal an de conserver le cap de leurs missions. Explications.

La quête de sens dans le travail“. C’est ainsi que Vincent, assistant de travail social, explique sa
reconversion dans ce secteur à l’âge de 33 ans. Cependant, au fil du temps, il est allé de désillusion en désillusion. Conditions matérielles et cadre institutionnel incompatibles, selon lui, avec un bon accompagnement social, sentiment d’impuissance, intégration difficile dans des équipes démobilisées…
et, au bout de neuf ans, un burn-out. Un phénomène en voie de développement dans le secteur, si l’on en croit les études.

La suite à lire dans un dossier de Marion Esquerré, paru en juin 2018 dans le magazine Actualités sociales hebdomadaires (ASH).

 

© photo by Patrick Tomasso on Unsplash