La liste des envies de Claire Keim

Sa silhouette gracile et sa voix envoûtante sont familières aux téléspectateurs. Habituée, depuis 2005, de la tournée des Enfoirés, où elle chante avec d’autres
célébrités pour récolter des fonds au profit des Restos du coeur, Claire Keim s’est aussi imposée sur le petit écran. Depuis le 7 janvier, la comédienne est à l’affiche de la nouvelle mini-série de TF1 Infidèle, adaptée de la fiction britannique
Doctor Foster. Elle y incarne Emma Sandrelli, médecin généraliste dont la vie bascule le jour où elle découvre un long cheveu blond sur l’écharpe de son mari. Au quotidien, elle partage avec son compagnon, l’ex-footballeur Bixente Lizarazu, le goût de la nature et du Pays basque, où elle vit.

Une interview de Christine Lamiable pour Le Parisien Week-End, parue le 11 janvier 2019.

Photo DR : Georges Biard


Patagonia, l'éthique de haute tenue

Patagonia, la marque américaine spécialisée dans les vêtements et accessoires de plein air, fait don de 10 millions de dollars de cadeau fiscal pour la sauvegarde de la planète. Cela fait trente ans qu’elle est engagée dans l’écologie.

Un article de Christine Lamiable pour Le Parisien Week-End, paru le 21 décembre 2018.


Il était une fois de bons livres pour enfants

Qui a dit qu’écrire pour les jeunes était plus facile que pour les adultes ? A l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, auteurs et éditeurs nous dévoilent leurs secrets pour séduire un public exigeant.

Une enquête de Christine Lamiable pour le Parisien Week-End du 30 novembre 2018.

Photo : DR.


La « maladie du sommeil » amenée à disparaître

Un partenariat entre l'organisation Drugs for Neglected Diseases initiative
(DNDi) et le laboratoire Sanofi a permis de développer un nouveau traitement contre ce mal qui menace 65 millions de personnes en Afrique.

Un papier de Christine Lamiable pour le Parisien Week-End, paru le 30 novembre 2018.

 


La Sagrada Familia a enfin le permis

Après un accord conclu avec la Mairie de Barcelone, la Basilique imaginée par Gaudi n’est plus hors la loi: elle a enfin obtenu un permis de construire. Pour se mettre en conformité, elle devra financer d’importants travaux d’aménagement.

Un article de Clémence Levasseur paru dans Le Parisien Week-end le 12 novembre (clichez ici pour le lire)

Crédit photo CC: Jude Lee


Une nouvelle norme pour bébé

De plus en plus présent sur les emballages alimentaires, un dessin de poupon, blanc sur fond bleu, indique que le contenu est adapté aux besoins d’un enfant de 0 à 3 ans. Ce logo émane de l’Association française de normalisation (Afnor) et du Secteur français des aliments de l’enfance (SFAE), qui regroupe des industriels. Ils ont élaboré avec des professionnels de la santé, des représentants des ministères de l’Agriculture, de la Santé et de l’Economie, et des experts scientifiques, la norme NF V90-001.

Un article écrit par Christine Lamiable pour Le Parisien Week-End du 26 octobre 2018.


Nikos Aliagas, hors médias

A 49 ans, Nikos Aliagas publie ses photographies dans « L'Epreuve du temps » (La Martinière) et les expose à la Grande Arche de la Défense. Dans le même temps, l’animateur de TF1 se rêve en explorateur ou en Ingmar Bergman.

Propos recueillis par Christine Lamiable pour le Parisien Week-End du 26 octobre 2018.

Photos DR : Pierre-Emmanuel Rastoin.


Les Talents d'Alphonse: une plateforme pour tisser des liens entre les âges

Et si pour apprendre la cuisine, l’espagnol, la couture, ou la photo, nous faisions appel à ceux qui pratiquent cette activité depuis...plusieurs décennies ? C’est le pari des Talents D’Alphonse, un site Web lancés par deux trentenaires en 2016. En quelques clics, les retraités calés dans un domaine proposent de transmettre leurs compétences, lors d’atelier pour adultes ou de gardes d’enfants « créatives ».

Clémence Levasseur fait découvrir cette plateforme dans Le Parisien Week-end en kiosque le 16 octobre 2018 (cliquez ici pour le lire).

Crédit Photo: @Les Talents d'Alphonse


De cours d'école aménagées pour faire face aux canicules

Les espaces extérieurs des écoles parisiennes seront bientôt des ilots de fraicheur en cas de pics de chaleur. La Mairie de Paris a commencé leur transformation: les cours de trois écoles ont déjà été réaménagées afin de faire face aux prochaines canicules, pour un montant total de 1,12 millions d’euros.

Clémence Levasseur a visité l'une d'entre elles, un article paru dans Le Parisien Week-end le 5 octobre (cliquez ici pour le lire).

Crédit photo CC: Olivier Bacquet