Michel Bianco accident travail

La vigie des morts au travail

Il y a douze ans, Michel Bianco, ancien syndicaliste, perdait son fils dans un accident du travail que le remplacement d’une rambarde aurait pu éviter. Depuis, il se bat aux côtés des familles de victimes pour faire reconnaître en justice la responsabilité des entreprises. Une quête éprouvante, mais qu’il juge nécessaire, alors que 500 personnes meurent chaque année au travail en France.

Un portrait écrit par Alexia Eychenne, à lire dans le 10e numéro de la revue Sang froid, en kiosque jusqu'à fin septembre (photo : Mylène Zizzo).


Belfast & furious

Le 25 mai, la République d'Irlande pourrait franchir un pas historique : légaliser l'avortement par référendum. Mais sa voisine, l'Irlande du Nord, pourtant rattachée au Royaume-Uni, interdit toujours d'interrompre une grossesse dans la plupart des cas, obligeant ses femmes à s'exiler pour avorter. Tabou, répression, harcèlement des lobbies anti-IVG... Dans cette nation divisée entre catholiques et protestants, le droit à disposer de son corps est encore un vœu pieux.

Un reportage d'Alexia Eychenne, avec le photographe Philippe Grollier, à lire dans le Causette du mois de mai.


spiruline

Spiruline, le nouvel or vert ?

Un nombre croissant de producteurs s'intéressent à la spiruline, une bactérie facile à cultiver, utilisée en cuisine et comme complément alimentaire pour ses vertus nutritionnelles. Mais les agriculteurs français font face à une vive concurrence internationale.

Un article signé Alexia Eychenne, paru la semaine du 18 avril 2018 dans le nouvel hebdomadaire généraliste Vraiment.


Grève SNCF cheminots

Cheminots

Le gouvernement veut réformer en profondeur la SNCF. Les cheminots sont prêts à engager une grève massive pour défendre leurs droits et le service public. Sont-ils les vestiges d’un monde voué à disparaître ?

Alors que se poursuit la grève des agents SNCF contre la réforme ferroviaire, Alexia Eychenne réalise pour Les Jours une série d’articles sur les cheminots, avec le photographe Yann Castanier.

(Crédit photo : Yann Castanier)


Molenbeek

Au chevet de Molenbeek

Adjointe au maire en charge de la jeunesse et de la cohésion sociale, Sarah Turine sillonne les rues de Molenbeek, rencontre les habitants de cette ville belge, au nom terni par le terrorisme, mais aussi frappée par le chômage, la pauvreté, l'exclusion scolaire... Son obsession : créer le dialogue entre les communautés. Et, malgré des échecs, ça marche.

Un article d'Alexia Eychenne (texte) et Steven Wassenaar (photos), paru dans le numéro du printemps 2018 de la revue We Demain.


Socialter Uber

Uber Killers

Entreprises, associations ou coopératives, de plus en plus d'initiatives se présentent comme des alternatives vertueuses à Uber, Deliveroo, La Fourchette et autres acteurs accusés de ponctionner la valeur créée par les travailleurs des plateformes. Des transports au tourisme, comment éviter les mêmes écueils ?

Un article d'Alexia Eychenne, paru dans le numéro de février 2018 du magazine Socialter.


C’est qui les patrons ?

À l’Ile-Saint-Denis (93), un atelier de conception fabrique la collection d’une marque pas comme les autres: About a worker, la première chaîne dont les vestes, robes et pantalons sont dessinés par les ouvriers ensuite chargés de les assembler.

Un article d'Alexia Eychenne (texte) et Steven Wassenaar (photo) paru dans le Parisien Week-end du 19 janvier 2018.


start-up

Les coulisses de la start-up nation

Ils portent des sweats à capuche, pratiquent le «happiness management» et jouent au ping-pong au bureau. La nuit, ils rêvent de levées de fonds à six zéros. Le président de la République est leur ami, lui qui promet de transformer la France en une «start-up nation»...

Sur Les Jours, Alexia Eychenne commence une série d'articles sur le monde des start-up et les coulisses de la «nouvelle économie», avec le photographe Corentin Fohlen.


Revue dessinée Alexia Eychenne

Uber, à bout de course

Uber. Le nom sonne comme une menace à l’oreille des taxis, comme une promesse à celle d’habitants de quartiers défavorisés. Pour les uns, il est synonyme de concurrence débridée, pour les autres, de berlines, d’emploi et de liberté. Dans l’Essonne ou la Seine-Saint-Denis, ces territoires où le chômage et les discriminations à l’embauche font rage, la start-up a trouvé son vivier. Mais pour les aspirants chauffeurs, c’est un mirage. Bercés par l’espoir de devenir patron, ils se réveillent souvent englués dans la précarité...

Une enquête-BD réalisée par Alexia Eychenne et Thierry Chavant, parue dans La Revue dessinée de l'automne 2017, à retrouver aussi sur Les Jours.