Témoignage. « Ça veut dire quoi un autisme modéré ? »

Charlotte Ameling, illustratrice jeunesse free lance, raconte dans “L’invité” comment l’autisme de son fils a débarqué dans leur maison. Un album pudique et utile.

Jusqu’alors, l’illustratrice free-lance de 41 ans dessinait les histoires des autres. Cette fois-ci, Charlotte Ameling raconte la sienne en images et pour la première fois en mots. Dans L’invité, l’autrice confie un récit singulier mais susceptible de résonner dans de nombreuses familles.

Cet Invité, cette mère de trois enfants a mis un nom dessus, il y a cinq ans. Elle se souvient parfaitement du jour où le diagnostic a été posé sur le trouble mystérieux de son petit dernier qui, à 3 ans, ne parlait toujours pas. Ils étaient plusieurs face à moi pour m’annoncer l’autisme modéré de Ruben et ont sorti la boîte de mouchoir. C’était caricatural.Le plus dur, c’est quand elle s’est entendue dire : Ne vous projetez pas au-delà de deux ansMais ça veut dire quoi ?

>>> Lire la  suite de l’article dans Ouest-France