Y aura-t-il des fraises à Pâques ?

Manque de main-d’œuvre, bouleversement de la logistique et de la distribution, déficit d’importations… La crise du coronavirus sème le chaos dans le secteur alimentaire, provoquant plusieurs ruptures, même si le spectre de la pénurie ne plane pas encore sur la France.

Un article de Matthieu Jublin à lire dans Alternatives économiques.