Test oncogénétique : quand c’est ni oui ni non…

Les analyses ont parlé : ce cancer n’est pas lié à une anomalie génétique connue, mais… C’est ce « mais » qui jette le trouble.

 

Rose Magazine