L’universalisme nuit-il à la lutte contre le racisme?

Face à une gauche qui s’est construite dans le paradigme universaliste hérité de la Déclaration des droits de l’Homme, l’antiracisme décolonial pointe un concept abstrait trop souvent employé pour nier les discriminations. Si le philosophe Norman Ajari juge plus opérant de mettre l’accent sur la dignité et l’essentialisme, l’historienne Sophie Wahnich reste convaincue de la nécessité de l’idéal universel…

Un entretien croisé à retrouver dans le numéro de Regards de février 2021.