Gare au silure !

Il est immense, un peu effrayant et de plus en plus présent dans les rivières françaises. Le silure, un poisson d’eau douce originaire d’Asie, pouvant atteindre les 2,5 mètres, a été implanté en France dans les années 60. Une intégration qui, depuis, ne cesse d’interroger les chercheurs.euses et les pêcheurs.euses.

Espèce opportuniste, capable de manger des saumons comme des pigeons, le silure inquiète par son adaptation aux milieux. Va-t-il nuire aux autres espèces ? Les scientifiques se posent encore la question. En attendant, les pêcheurs.euses professionnel.le.s, qui souhaitent valoriser son utilisation en cuisine ou en cosmétique, s’opposent aux pêcheurs.euses loisirs, qui frissonnent à l’idée d’attraper le plus gros silure possible.

Une enquête publiée dans Paris Match en juillet 2020.