Bénédicte Ramade : «L’approche sensible est décisive» 

Bénédicte Ramade et l’art écologique : «L’approche sensible est décisive»«Sculpture Living Pyramid» d’Ágnes Dénes à la Documenta 14 de Cassel, en 2017. (Robert B. Fishman/dpa Picture-Alliance. AFP)

Historienne de l’art, commissaire d’exposition et critique, Bénédicte Ramade étudie depuis plus de vingt ans les approches artistiques de l’écologie. Aujourd’hui, elle observe l’avènement d’un art «anthropocène», politique et puissant.

Un article de Christelle Granja publié sur Libération le 21 novembre 2022.