Avant le démantèlement, l’école dans la lande de Calais

  • novembre 16, 2016

#Le Parisien Magazine

Dans le camp de Calais qui a été démantelé la semaine du 24 octobre, l’Education nationale avait ouvert deux classes pour les enfants migrants, en complément de l’école laïque du chemin des dunes tenues par des bénévoles. De mai à octobre, chaque jour, des jeunes Soudanais, Erythréens, Afghans se rendaient en classe pour apprendre le français avec leurs enseignants Constance et Sylvain.

Un reportage paru dans Le Parisien Magazine le 21 octobre 2016. Photos : Charles Delcourt.

Author

Sophie Boutboul

Journaliste

Journaliste indépendante, Sophie Boutboul travaille sur les violences faites aux femmes et les discriminations en France, mais aussi en Afrique et en Amérique Latine. Elle collabore avec Le Monde, Le Monde Diplomatique, Mediapart, Paris-Match, Arte Reportage sur des sujets société, santé et environnementaux.