A l’île d’Yeu, pas facile de se lancer dans l’agriculture

Lionelle Arnaud est éleveuse de poules à l’île d’Yeu. Depuis qu’elle a a annoncé son projet de ferme de poules bio, elle a connu de grandes difficultés pour que son installation voit réellement le jour. En cause, plusieurs choses. Le manque de tradition agricole à Yeu alors que l’essentiel de l’activité économique provient de la pêche et le tourisme. Mais aussi les conflits de voisinage. Lionelle en a fait les frais. En face de ses terres, des voisins ont décidé de lui mener la vie dure par peur du bruit et des odeurs. Pour autant, l’île d’Yeu rêve d’une plus grande autonomie alimentaire et les autorités locales et les associations veulent favoriser l’installation des paysan.nes comme Lionelle. Cette problématique concerne d’ailleurs de nombreuses autres îles françaises.

Un reportage publié sur Reporterre en février 2020.