Temps partiels, un régime d’exceptions

  • octobre 2, 2016

#Direction(s)

L’instauration d’une durée minimale de 24 heures hebdomadaires pour les contrats à temps partiel s’est heurtée à la réalité des activités du secteur social et médico-social. En prévoyant des dérogations, les accords de branche ont sécurisé les employeurs, à l’exception notable de l’aide à domicile. Des assouplissements qui laissent la question de la lutte contre les temps partiels subis à la responsabilité des organisations.

Dossier réalisé par Jean-Marc Engelhard pour le numéro d’octobre 2016 de Direction(s).

Author

Jean-Marc Engelhard

Depuis une quinzaine d’année, Jean-Marc Engelhard scrute le marché de l’emploi et les pratiques des entreprises en matière de recrutement. Il s’intéresse également au management, à la vie quotidienne des salariés et au bien-être au travail. Après avoir travaillé pour L’Etudiant, l’Usine Nouvelle et Apec.fr, il collabore, au travers d’enquête et d’articles pratiques, au supplément Economie du Parisien. Par ailleurs, pour le mensuel Direction(s), il s’intéresse aux problématiques spécifiques du secteur social et médico-social. D’autres collaborations viennent compléter cette activité, comme les articles qu'il a signé dans les suppléments Etudiant du Monde. Comme il n’y a pas que le travail dans la vie, son intérêt pour les voyages et l’art l'ont conduit à participer à la rédaction de TGV Magazine au travers de reportages de tourisme, mensuel pour lequel il a aussi assuré la coordination éditoriale de suppléments et de cahiers spéciaux. Enfin, il est aussi l’auteur de plusieurs guides pratiques sur la recherche d’emploi, régulièrement réédités par L’Etudiant, L’Express et Marabout. contact : jeanmarcengelhard(@)yahoo.fr