Loi travail. Bienvenue dans l’ère des accords régressifs

  • mai 10, 2017

#L'Humanité Dimanche

La loi El Khomri a profondément modifié la hiérarchie entre les différents accords collectifs. Des changements juridiques qui, s’ils ne sont pas encore perçus par la majorité des salariés, auront un impact concret, et souvent dévastateur, sur les acquis sociaux.

La très contestée loi relative « au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels », communément nommée Loi El Khomri ou loi Travail, a été votée le 8 août 2016. Et avec elle, la transformation profonde du système des accords collectifs, une évolution dont la majorité des salariés ne ressent pas encore les effets mais qui constitue bel et bien une source de régression sociale. Pourquoi ? (…)

Pour le savoir, lisez la suite de l’article de Marion Esquerré, publié le 4 mai 2017 dans la rubrique « Emploi » de l’Humanité dimanche, en cliquant ici.

Author

Marion Esquerré

journaliste rédactrice

Spécialiste du social (emploi, travail, droit,...) et des politiques locales, avec un petit penchant pour les questions de citoyenneté et de démocratie, Marion Esquerré aime varier les sujets. Elle officie depuis peu comme relectrice/correctrice aux éditions Larousse et participe à la direction de l'Association des journalistes de l'information sociale (www.ajis.asso.fr). //// contact : marion.esquerre[at]gmail.com