Faire du soutien scolaire bénévolement

  • septembre 5, 2016

#Maxi

 

Chaque année, 110 000 élèves sortent du système scolaire sans diplôme, soit près d’un jeune sur six. Pour éviter cette situation, des adultes décident de consacrer un peu de leur temps libre pour aider un élève à faire ses devoirs. Un enfant dont les parents n’ont pas les capacités de suivre sa scolarité ou qui n’ont pas les moyens de lui offrir des cours particuliers. Chaque semaine, ces bénévoles retrouvent leur « élève » pour l’aider dans son travail. Le but ? Rattraper son retard mais surtout lui redonner confiance en ses capacités et retrouver le plaisir d’aller à l’école.

Pour Maxi, Clémence Levasseur a recueilli les témoignages de trois femmes bénévoles. Un article paru le 5 septembre dernier.

(crédit photo : CC Stanley Sagov)

Author

Clemence Levasseur

Travaillant principalement pour la presse féminine, je rédige des articles pour les rubriques "Actualité", "Psycho" et "Tourisme" de Femme Actuelle, Le Parisien Magazine, Maxi, Marie France, Pleine Vie. Mes buts? Découvrir, (faire) comprendre, décrypter, partager, m'émerveiller...