Dix ans après leur création, les EPIDE font de bons capitaines d’insertion

Dix ans après leur création, les EPIDE font de bons capitaines d’insertion

Sophie Boutboul s’est rendue pour Slate.fr au château de Montry (Seine-et-Marne, pour rencontrer des jeunes en difficultés sociales, en internat d’inspiration militaire

Les EPIDE (établissements public d’insertion de la défense) à destination des jeunes en difficulté ont accueilli plus de 28.000 volontaires à travers la France. Un bilan de plus en plus positif après un rapport sévère de la Cour des comptes en 2011. Témoignages.

Le reportage publié en août 2015 est à retrouver sur le site Slate.fr